Menu Fermer

Transformez votre iPad en tablette à dessin : Sidecar vs Astropad vs Duet vs Luna

Si vous possédez un iPad et un Apple Pencil, il existe plusieurs façons de les coupler avec votre ordinateur et de les transformer en un écran à stylet de haute qualité pour la retouche photo. Il y a la fonction Sidecar propre à Apple, l’application populaire Astropad, l’option assistée par matériel Luna Display et le Duet Pro « fabriqué par d’anciens ingénieurs d’Apple ». Je voulais voir laquelle de ces options offrait le plus de fonctionnalités et la meilleure expérience pour le photographe en déplacement.

Il n’y a pas si longtemps, pour retoucher vos photos à l’aide d’un stylet sensible à la pression sur un écran haute résolution, vous deviez débourser des milliers de dollars pour vous procurer l’un de ces appareils. Cintiq Pro de Wacom produits. Même aujourd’hui, avec des options plus abordables et de moindre résolution disponibles chez Wacom et plusieurs de ses concurrents, vous devez quand même débourser une somme importante pour un produit qui est souvent trop encombrant et peu pratique à emporter dans un café ou à installer sur la tablette d’un avion.

De ce point de vue, un iPad semble être l’alternative parfaite. Il est petit, il est léger, il dispose d’un écran haute résolution avec une bonne précision des couleurs, et il offre une excellente expérience du stylet grâce à l’Apple Pencil.

La question est la suivante : comment faire ? Si vous êtes un utilisateur de Mac, la fonction Sidecar intégrée d’Apple est-elle suffisante ? Et les utilisateurs de PC, que peuvent-ils utiliser ? Et Luna Display – la seule option qui utilise un dongle matériel pour « tromper » votre ordinateur en lui faisant croire que l’iPad est un véritable second écran bleu – est-elle bien meilleure que la concurrence ? Nous avons mis la main sur les quatre options pour le savoir.

Sidecar à la pomme

Lorsqu’Apple a introduit Sidecar en juin 2019, beaucoup de gens qui regardaient pensaient que c’était la fin des options tierces comme Astropad et Luna Display. Pourquoi payer quelqu’un d’autre pour une fonctionnalité qu’Apple incluait désormais gratuitement ? Il s’avère qu’il y a quelques bonnes raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir faire exactement cela.

Tout d’abord, si vous êtes un utilisateur de Windows, Sidecar est désactivé par défaut – la fonction n’est disponible que sur Mac.

Deuxièmement, vous avez besoin d’un iPad relativement récent et d’un Mac relativement récent pour que cela fonctionne… ce que j’ai découvert à la dure lorsque j’ai voulu essayer Sidecar sur mon MacBook Pro Retina de mi-2015. Il vous faut un MacBook Pro sorti en 2016 ou plus récent, un MacBook Air sorti en 2018 ou plus récent, ou un iMac sorti fin 2015 ou plus récent. Il vous faut également un iPad Pro, un iPad Air de troisième génération, un iPad Mini de cinquième génération ou un iPad ordinaire de sixième génération ou plus. Vous pouvez trouver une ventilation complète du matériel compatible ici.

Enfin, si Apple a réussi à mettre en place les éléments de base avec Sidecar, comme on pouvait s’y attendre, elle a ensuite verrouillé l’application de manière assez stricte. Les touches de raccourci de la barre latérale ne peuvent pas être modifiées, il n’y a aucun contrôle sur les courbes de pression du stylet, vous ne pouvez pas programmer vos propres raccourcis, et il n’y a que quelques gestes de base pour le pincement, le glissement et le zoom. Il est vrai que les gestes d’édition de texte de l’iPadOS pour annuler et rétablir ne sont pas limités au texte, mais ils ne sont pas bien adaptés à l’édition de photos : les deux gestes sont des gestes de balayage à trois doigts, de sorte que lorsque j’ai essayé de les utiliser dans Photoshop, j’ai fini par envoyer ma toile hors de l’écran par accident au moins 50 pour cent du temps.

Si ces éléments ne sont pas rédhibitoires, Sidecar est une bonne affaire. Après tout, il est gratuit et, comme il fait partie du jardin clos d’Apple, il fonctionne parfaitement, que vous soyez branché ou connecté en WiFi. En fait, parmi les options que j’ai testées, c’est la plus stable en mode sans fil. Il est simplement limité par Apple, pour Apple, et cela va être une douleur si vous voulez vraiment personnaliser votre expérience d’édition de photos avec des raccourcis supplémentaires, des gestes multi-touch avancés, ou d’autres fonctionnalités utiles comme les courbes de pression du stylet.

Pour

Aucune installation requise : inclus dans MacOS et iPadOS
Meilleure connexion sans fil du lot
Prise en charge complète de l’Apple Pencil
Prise en charge du pincement, du zoom et du glissement
Peut être utilisé comme miroir ou comme écran secondaire.
C’est gratuit (si vous possédez du matériel compatible)

Les inconvénients

Peu ou pas de possibilités de personnalisation
Gestes multi-touch mal optimisés pour Undo et Redo
Pas de pression du stylet ni d’autres fonctions de dessin intéressantes.
Pas de support Windows
Non pris en charge par les anciens iPads et ordinateurs Mac

Studio Astropad

Astropad est le créateur de deux des alternatives tierces d’aujourd’hui. Il y a Luna Display, dont nous allons parler dans une seconde, et l’application éponyme de la société, Astropad.

Astropad fonctionne exactement comme Sidecar. Aucun dongle matériel n’est nécessaire : il suffit de télécharger l’application Astropad sur le Mac et sur votre iPad, et vous pouvez vous connecter en WiFi ou via un câble USB. À partir du mois de mars, vous pourrez également télécharger la version bêta publique d’Astropad pour Windows, dont le nom de code est « Astropad ». Projet Bleuce qui en fait notre première option multiplateforme.

Contrairement à Sidecar, Astropad n’est pas gratuit. Vous pouvez vous procurer Astropad Standard pour un montant unique de 30 $, ou Astropad Studio (que nous avons testé) pour 80 $ par an ou 12 $ par mois.

Il s’agit d’une situation de type « bonne nouvelle, mauvaise nouvelle ». La bonne nouvelle est qu’Astropad comprend une tonne de gestes supplémentaires, des jeux de raccourcis illimités pouvant être personnalisés par application, la possibilité de créer des courbes de pression personnalisées, et bien d’autres choses encore, toutes incroyablement utiles et conviviales. La mauvaise nouvelle est que vous devrez vous abonner à Astropad Studio pour bénéficier de la plupart de ces avantages.

L’Astropad Standard ne permet pas de personnaliser les courbes de pression, de prendre en charge un nombre illimité de raccourcis, les « gestes magiques », le clavier à l’écran et le clavier externe.

La perte des Gestes magiques est particulièrement douloureuse car ils sont très utiles. Ces gestes vous permettent d’affecter des tapotements (et des pressions) d’un, deux ou trois doigts à divers raccourcis utiles tels que Annuler, Rétablir, Gommer et « Survoler » – une fonction extrêmement utile qui vous permet de déplacer la souris avec votre crayon sans activer le clic en même temps.

Les deux versions utilisent la même interface utilisateur intuitive et conviviale, avec des raccourcis utiles qui changent en fonction de votre application, et les deux utilisent la même technologie pour se connecter en WiFi ou en filaire via USB. En connexion filaire, la latence est solide comme le roc, entre trois et six millisecondes. En WiFi, elle varie de neuf millisecondes au mieux à plus de 150 millisecondes au maximum lorsque la connexion faiblit ou qu’il se passe beaucoup de choses. La moyenne oscille entre 30 et 50 millisecondes, passant à des vitesses plus lentes lorsque vous essayez quelque chose de nouveau, puis se stabilisant entre 10 et 15 millisecondes lorsqu’il y a moins d’action à l’écran.

Aucune des deux versions ne peut être utilisée comme écran secondaire : même si vous achetez la version Studio, vous ne pouvez que mettre votre écran en miroir.

Enfin, les deux versions de l’application sont plus largement compatibles que Sidecar. Astropad fonctionne avec n’importe quel Mac exécutant MacOS 10.11 El Capitan ou une version plus récente et vous permet également d’utiliser un matériel iPad légèrement plus ancien.

En résumé, Astropad Studio est bien meilleur que Sidecar, avec beaucoup plus de personnalisations et la meilleure interface utilisateur du lot. Mais à 12 $ par mois ou 80 $ par an, ces avantages ont un prix élevé. Astropad Standard, quant à lui, est difficile à vendre, sauf si vous possédez un Mac plus ancien qui n’est pas compatible avec Apple Sidecar. Je préfère l’interface utilisateur à Sidecar, mais sans les gestes magiques utiles et/ou la possibilité de créer des raccourcis personnalisés pour diverses applications, je ne suis pas sûr que cela vaille les 30 dollars.

Pour

Configuration et connectivité transparentes
Fonctionne avec ou sans fil
Interface utilisateur intuitive
Prise en charge des anciens Macs et iPads
Prise en charge de Windows (actuellement en version bêta)
Courbes de pression personnalisables (Astropad Studio uniquement)
Gestes magiques utiles pour des fonctions telles que la gomme, l’annulation et le survol (Astropad Studio uniquement).
Prise en charge de jeux de raccourcis illimités (Astropad Studio uniquement)

Les inconvénients

Le « point » du menu à l’écran peut être gênant.
Mode miroir uniquement, ne peut pas être utilisé comme deuxième écran.
Astropad Standard n’offre pas grand-chose pour justifier une mise à niveau depuis Sidecar.
Astropad Studio est très cher

Affichage Luna

Également fabriqué par les gens d’Astropad, Luna Display est la seule option de notre liste qui utilise un dongle matériel au lieu de s’appuyer exclusivement sur le WiFi ou une connexion USB. Il est disponible pour Mac depuis quelque temps déjà – en version USB-C et MiniDisplay Port – et est actuellement disponible en pré-commande pour Windows en version USB-C ou HDMI.

D’une part, cela permet à Luna de « tromper » votre ordinateur en lui faisant croire qu’il utilise un véritable écran secondaire. Le dongle reçoit un signal d’affichage de votre iPad ou d’un autre ordinateur et communique ce signal via le protocole DisplayPort. D’autre part, cela vous donne une clé minuscule de plus à transporter et à perdre dans les entrailles de votre sac à dos ou de votre sac photo.

Personnellement, le dongle ne m’a pas gêné, et les astuces supplémentaires qu’il permet font de Luna l’option la plus polyvalente du lot. Non seulement elle vous permet de transformer un iPad en un second écran avec prise en charge complète du tactile et de l’Apple Pencil, mais elle peut également transformer un autre Mac en un second écran, ou utiliser votre iPad comme écran principal pour votre Mac mini dans ce qu’on appelle le mode « sans tête ».

Les mêmes fonctionnalités seront disponibles sur Windows dès que cette variante de Luna sera prête à être expédiée.

J’ai également constaté que l’expérience, qu’elle soit filaire avec un câble supplémentaire ou sans fil avec le WiFi, était équivalente à celle d’Astropad Studio… c’est-à-dire bonne. J’ai encore ressenti quelques bégaiements lors de l’exécution de tâches lourdes en WiFi, mais je n’ai eu aucun problème lors de longues sessions de retouche photo lorsque j’ai branché l’iPad en USB. L’inconvénient, bien sûr, c’est que je sacrifiais déjà un port USB-C pour le dongle Luna Display lui-même, alors brancher l’iPad signifiait renoncer à un autre port précieux.

Pour les photographes, le principal inconvénient de Luna Display est qu’il a été conçu avant tout comme un moyen de transformer un iPad en un second écran. En tant que tel, les fonctions de stylet et de toucher sont reléguées au second plan. Il ne propose aucun des raccourcis que vous trouverez dans Astropad Studio, pas de gestes magiques, la prise en charge du multitouch se limite au pincement pour zoomer et au balayage, et la personnalisation se limite à la disposition et à la résolution de l’écran.

Astropad sait apparemment que cela peut être un problème pour certains utilisateurs, c’est pourquoi vous pouvez utiliser Astropad et Luna ensemble si vous avez la chance (ou la charge) de posséder les deux. Branchez Luna et allumez Astropad, et vous obtenez alors l’interface de dessin intuitive et complète d’Astropad sur votre iPad en tant que second écran, en utilisant le dongle Luna pour contourner la limitation d’Astropad en « mode miroir uniquement ».

C’est très bien, mais je ne peux pas m’asseoir ici et vous recommander d’acheter un écran Luna Display à 130 dollars et de payer 80 dollars par an pour Astropad Studio, même si cela vous offre la meilleure expérience de retouche photo sur un iPad. C’est tout simplement trop cher. En l’état actuel des choses, je recommande Astropad plutôt que Luna, et les deux ensemble plutôt que n’importe quoi d’autre, mais je ne peux pas vous dire que cela vaut la peine de payer 210 $ plus 80 $ par an aussi longtemps que vous vivrez tous les deux.

Pour

Installation rapide et facile
Fonctionne avec ou sans fil
Disponible avec USB-C, MiniDisplay Port, ou dongle HDMI
Version Windows disponible en pré-commande
Prise en charge des anciens Mac et iPad
Prise en charge des modes « Mac à Mac » et « sans tête », et pas seulement de l’iPad au Mac.
Peut être utilisé en tandem avec l’Astropad.
Peut être utilisé comme miroir ou comme écran secondaire.

Les inconvénients

Prise en charge limitée des gestes
Pas de prise en charge des raccourcis
Le dongle matériel est facile à égarer ou à perdre.
L’utiliser en filaire signifie renoncer à deux ports
L’option la plus chère à 130 $.

Duo Pro

Duet Display est la dernière entrée de notre tour d’horizon, et il existe en trois versions : Duet, Duet Air, et Duet Pro.

Duet et Duet Air sont limités à l’utilisation de votre iPad comme deuxième écran ou bureau à distance (Duet Air uniquement), sans prise en charge correcte de l’Apple Pencil. En tant que tels, ils ne sont pas pris en compte ici. Notre concurrent est Duet Pro, qui vous coûtera 30 $ par an et comprend toutes les fonctions de dessin importantes que nous recherchons, comme la prise en charge de la pression et de l’inclinaison du stylet, le lissage des lignes et les gestes multi-touch.

Duet Pro est comme Astropad Studio si Astropad Studio pouvait transformer votre iPad en écran secondaire. Comme Astropad, il offre de nombreux gestes utiles, vous permet de personnaliser la courbe de pression de votre stylet et est optimisé pour fonctionner avec des applications de retouche photo et d’illustration. Contrairement à Astropad, il ne se limite pas à refléter l’écran de votre ordinateur. C’est également la seule option qui offre déjà une prise en charge complète de Windows et ce, depuis un certain temps – pas de bêtas, pas de  » précommande « , vous êtes prêt à partir.

Des quatre options testées ici, Duet Pro a probablement été la moins fiable pour moi. C’est elle qui a présenté le plus de problèmes, qui a bégayé le plus sur une connexion sans fil et qui a gelé une fois mon ordinateur lorsque j’ai essayé d’ajuster la résolution à partir des préférences système au lieu de l’application de bureau Duet. Ne vous méprenez pas, la plupart du temps, Duet Pro a fonctionné parfaitement, mais je dois mentionner les quelques problèmes que j’ai rencontrés car les trois autres options étaient toutes très stables.

Mis à part ces problèmes mineurs, Duet Pro a égalé l’Astropad Studio et le Luna Display en termes de fluidité de la connexion filaire et sans fil. J’ai opté pour la connexion filaire la plupart du temps afin d’atténuer la latence, mais je pouvais l’utiliser sans fil sans problème.

En ce qui concerne la personnalisation et l’interface utilisateur, l’application n’est pas aussi complète et conviviale qu’Astropad Studio. Vous pouvez toujours modifier la courbe de pression, et il existe quelques raccourcis et gestes utiles, comme le tapotement à deux doigts pour annuler et le maintien d’un doigt pour survoler, mais le menu de l’application est en quelque sorte « caché » et il faut s’habituer à l’interface.

La compatibilité est l’un des domaines où Duet Pro surpasse carrément Astropad. Duet Pro est compatible avec les Mac à partir de MacOS 10.9, et n’importe quel iPad sous iOS 10 ou ultérieur fonctionne ; et, comme je l’ai déjà mentionné, il est également entièrement compatible avec Windows.

Dans l’ensemble, Duet Pro est une bonne option si vous êtes un utilisateur de Windows et/ou si vous ne pouvez pas supporter le coût d’Astropad Studio. À 30 $ par an, il est certainement beaucoup moins cher qu’AstroPad. Mais les fonctionnalités ne sont pas aussi abouties et l’interface utilisateur n’est pas du même niveau, ce qui en fait une solution plus difficile à vendre si vous avez accès à Sidecar ou si vous êtes prêt à attendre qu’Astropad sorte la version complète d’Astropad Studio pour Windows plus tard dans l’année.

Pour

Installation facile
Entièrement compatible avec Mac et Windows
Fonctionne avec ou sans fil
Aucun dongle matériel requis
Peut être utilisé en miroir ou comme écran secondaire
Courbe de pression personnalisable
Gestes multi-touch utiles
Moins cher qu’Astropad Studio

Les inconvénients

Plus problématique que l’Astropad ou le Luna Display.
L’interface utilisateur peut être un peu confuse
Pas de raccourcis personnalisés
Abonnement uniquement

Et le gagnant est…

Meilleur ensemble : Studio Astropad

Pour l’expérience la plus complète avec la meilleure prise en charge de la retouche photo et de l’illustration avec l’Apple Pencil, choisissez Astropad Studio. Duet Pro ne peut pas rivaliser avec les possibilités de personnalisation d’Astropad, et si vous achetez un écran Luna Display plus tard, vous pouvez utiliser les deux ensemble pour obtenir l’expérience ultime de retouche photo sur un iPad.

Il n’y a tout simplement aucune comparaison entre l’utilisation d’Astropad Studio et celle de Sidecar ou même de Duet Pro d’Apple. L’engagement d’Astropad envers les créateurs est évident. Il est inscrit dans l’ADN de ce produit de bout en bout et maintenant qu’il est disponible sous Windows, je n’ai aucune raison de vous dire de choisir une autre option.

J’aimerais simplement qu’ils vendent quelque chose de similaire en un seul achat au lieu de nous demander de payer 80 dollars par an dans un avenir proche. Cette structure devrait encourager Astropad à continuer d’améliorer l’application d’année en année, mais cela signifie également que le prix n’en vaut la peine que pour les photographes qui sont prêts à intégrer l’application dans leur flux de travail professionnel.

Pour tous les autres…

Le meilleur pour la plupart des gens : Sidecar à la pomme

Pour la plupart des gens, Sidecar est suffisant. Il offre les performances les plus fluides du lot lorsque vous êtes connecté sans fil, peut être utilisé comme écran miroir ou secondaire, prend en charge la pression et l’inclinaison complètes du stylet, et vous offre les raccourcis et les gestes multi-touch de base dont vous avez besoin pour la retouche photo de haut niveau sur un iPad.

En d’autres termes, il fait le travail.

Les possibilités de personnalisation sont insuffisantes, la compatibilité est limitée aux ordinateurs et iPads récents, et il ne sera jamais disponible pour les utilisateurs de Windows. Si cela vous disqualifie, envisagez de dépenser les 30 $ sur Astropad Standard ou consultez Projet Bleu. Mais si vous possédez un matériel compatible et que vous ne vous considérez pas comme un utilisateur averti qui envisage d’utiliser l’iPad pour des retouches photo sérieuses, restez-en à Sidecar. Votre porte-monnaie vous en remerciera.

Cet article a été rédigé par <a href="https://petapixel.com/author/dlcade/">DL Cade</a&gt ; et traduit par LesAppareilsPhoto.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesAppareilsPhoto.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.