Menu Fermer

Hasselblad 907X : essai pratique et test d’objectifs d’époque

J’ai été très enthousiaste à ce sujet Appareil photo Hasselblad 907X. Dans cette revue pratique des Hasselblad 907x et CFV II 50C, nous vous montrons un test de qualité d’image, discutons de l’ergonomie et l’essayons sur notre Hasselblad 500cm avec quelques objectifs d’époque. Jetez un coup d’œil pour voir ce que nous avons obtenu !

Dans cette vidéo et revue, nous jetons un coup d’oeil à une caméra très excitante. Ceux d’entre vous qui aiment Hasselblad comme je le fais – j’ai le Hasselblad 500CM et aussi un EL/M – ont probablement été très enthousiastes à l’idée d’avoir un dos abordable qu’ils peuvent mettre sur un de leurs systèmes d’époque et transformer en appareil photo numérique.

C’est exactement ce que nous avons ici.

Nous avons le 907X et le CFV II 50 C. C’est le nouvel appareil de Hasselblad, et c’est essentiellement une monture d’objectif sur laquelle vous pouvez fixer le CFV numérique. Mais ce qui est cool, c’est que vous pouvez aussi le reprendre et remplacer le dos de la pellicule qui se trouve sur les anciens appareils de la série 500. C’est génial.

Depuis que cela a été annoncé il y a un ou deux ans, je meurs d’envie de mettre la main dessus. Enfin, il est disponible.

Vous pouvez vous procurer ces objets pour environ 6 400 dollars. Ce n’est donc pas bon marché (abordable est un terme relatif ici) mais je suis vraiment excitée d’essayer cela. J’adore le facteur forme, et c’est honnêtement différent de toutes les autres caméras avec lesquelles nous avons tourné. Ce sera amusant de l’essayer avec le nouveau XCD numérique, de montrer ce qu’il peut faire avec un tout nouvel objectif pointu, puis de l’essayer aussi avec le vieil appareil et les objectifs d’époque.

Nous allons filmer la jetée ici, et voir exactement ce que nous avons.

Ergonomie

Parlons de l’ergonomie. C’est une question amusante, parce qu’il s’agit en fait d’une petite boîte. C’est l’appareil photo le plus intéressant que j’ai jamais utilisé, et je l’aime vraiment beaucoup. Ma seule plainte est qu’il serait bien d’avoir une poignée dessus, c’est probablement pour cela qu’ils ont aussi sorti une poignée d’extension que vous pouvez acheter pour environ 700 $.

Si je possédais cet appareil photo, je l’aurais probablement. Mais il est certainement utilisable même sans elle.

En l’état, la 907x 50c est assez discrète, c’est ce que j’aime. Il suffit de sortir l’écran et de tirer de bas en haut en utilisant l’écran LCD comme viseur. J’avais peur de photographier sur la plage en plein soleil, et c’était un peu difficile, mais pas autant que d’autres appareils photo avec lesquels vous pouvez photographier.

C’est assez lumineux. C’est assez clair. Et j’aime bien la façon dont on peut tenir l’appareil photo discrètement au niveau de la taille et le photographier comme un double reflex.

Il est aussi très petit. Les seules commandes de l’appareil sont le déclencheur et une seule molette – un petit collier autour du déclencheur. Cela change votre ouverture, ou si vous êtes sur la priorité à l’obturateur, cela changera votre obturateur.

C’est le seul cadran de la caméra, ce qui est assez impressionnant. Très minimaliste.

Qualité de l’image

Très bien, alors regardons la qualité de notre image. Cette première image est l’une des premières que nous avons prises à la plage. Nous avons fait installer l’appareil photo et nous avons ensuite changé le numérique, dans un sens ou dans l’autre, entre le CFV II 50C et le 500CM.

Le cadrage est un peu différent car le 80 mm est plus serré que le 65 mm. Quand nous zoomons ici sur le café de Ruby, ils sont assez proches. On a l’impression qu’il y a un peu moins de contraste et de netteté dans le 500CM mais c’est assez proche. Et vous avez un peu plus d’aberration chromatique que ce à quoi on s’attendrait d’un objectif de 40 ans par rapport à un objectif tout neuf.

Une chose que j’aime dans cet appareil, c’est la tonalité profonde mais subtile des couleurs. C’est vraiment subtil et beau. Il rend le bleu dans la chaleur de manière incroyable. Tellement lisse. Et il n’y a pas de brusquerie et il capte toutes les nuances subtiles et les différentes valeurs de luminance. C’est l’une des choses que j’aime dans le capteur et dans la façon dont Hasselblad est conçu.

Si vous regardez le signe du Rubis, c’est juste un très beau rouge profond. Il ne s’éteint pas et il ne prend pas une couleur vraiment bizarre. Il est juste rouge, comme il devrait l’être, comme il l’est avec vos yeux.

Regardez le reflet ici. C’est un très beau rendu. Ce qui est intéressant ici, c’est l’éclat des étoiles que l’on obtient avec les objectifs XCD. C’est assez amusant, mais vous n’obtenez pas vraiment de reflets avec les objectifs vintage, ce qui est surprenant. Ensuite, j’ai fait des expositions de 16 secondes.

Il y a une douceur générale. Cela doit avoir un rapport avec la vapeur d’eau dans l’air.

Il est devenu très humide au coucher du soleil et l’ancien Hasselblad s’est retrouvé couvert d’eau, le boîtier et l’objectif. Je devais constamment nettoyer l’objectif et je n’avais pas de câble de déclenchement. Cela a peut-être aussi contribué à cette situation. Mais c’est la partie difficile de l’ancien Hasselblad, il faut passer à l’ampoule. Une fois que vous l’avez allumée, vous devez compter votre exposition avec un chronomètre. C’est une technologie plus ancienne.

Gamme dynamique

D’après les tests que nous avons effectués avec le X1D, nous savons qu’il est possible de sous-exposer cette caméra de deux ou trois diaphragmes et de faire apparaître ces ombres en plein écran, et tout se passera bien. C’est vraiment la gamme dynamique de 14 stops qui est en jeu.

Ces prochains plans sont destinés à vous montrer la gamme dynamique de cette caméra. Elle a un reflet bien exposé, mais les ombres deviennent assez profondes.

Mais quand vous le prenez dans Camera Raw, il n’a eu aucun problème pour faire remonter les ombres. Cela a pris 3 secondes. Vous pourriez faire un million de choses avec ça. Et cela pouvait même être sous-exposé un autre arrêt et demi facilement.

Et regardez le rendu des couleurs dans cette couverture rose, et la chaleur subtile de son visage. On a l’impression d’obtenir une vraie couleur avec ça. Un rendu profond du spectre des couleurs qui est en fait là.

Test d’appareil photo vintage

Il est intéressant de le filmer avec un appareil photo vintage. Voici quelques-uns des défis à relever.

Il faut certainement regarder à travers l’oculaire pour cadrer le cadrage. C’est difficile. Si je l’utilisais régulièrement, j’aurais certainement enregistré mon viseur pour pouvoir savoir exactement ce qui se passe « en direct » avec le dos numérique du 500CM, parce que le capteur est plus petit que la pellicule que vous utilisez normalement avec cet appareil, donc il s’insère.

Je serai en contact étroit en pensant que j’ai une bonne chance. Et la réalité est que ça en coupe beaucoup. C’est un défi.

En outre, lorsque je regarde dans le viseur et que je tire, c’est intéressant pour moi parce que je continue à regarder l’écran LCD – je tire et je regarde et je tire et je regarde. Et ce procédé est génial. Mais je continue à penser que je veux le voir dans le viseur… mais bien sûr, je ne peux pas parce que ce n’est pas électronique. Donc ça me manque.

Test de lentilles vintage

Ensuite, nous allons regarder quelques clichés que nous avons faits avec tous les différents objectifs. J’ai trois objectifs. Il y a un 40 mm, un 80 mm et un 120 mm, et nous avons également utilisé le 65 mm qui était fourni avec le 907X. Nous voulions examiner les différents styles et la résolution de ces objectifs. Est-ce qu’ils se résolvent aussi bien que les nouveaux styles d’objectifs ? Ce sera intéressant à voir. Je suis très curieux.

Ces objectifs Hasselblad sont légendaires, ils sont beaux, mais ils ont été conçus pour la pellicule et la pellicule est généralement plus douce. Cependant, si vous entrez dans le monde du moyen format, il y a BEAUCOUP de résolution avec laquelle vous pouvez jouer. Il sera donc intéressant de voir comment ces deux choses s’équilibrent.

Il s’agit d’un 40 mm. Il est à noter que j’ai fait tomber cet objectif et que je l’ai envoyé à Hasselblad pour le faire réparer à un moment donné. Et quand je dis que je l’ai fait tomber, ce n’est pas comme s’il était tombé de quelques mètres. Il est tombé de 6 mètres d’un nid de pie pour avoir été pris directement sur le sol en béton. Il était sur l’appareil 500CM à l’époque, donc il a un peu abîmé mon appareil, mais Hasselblad l’a réparé.

Il se passe des choses bizarres avec les domaines non ciblés. J’ai l’impression que c’est très sale. Mais c’est assez amusant. C’est un bel objectif. Il n’y a pas beaucoup de netteté.

Ici, nous avons le 65 mm. C’est donc l’objectif le plus moderne du groupe et vous pouvez le voir immédiatement, même sans zoomer ou quoi que ce soit. Le contraste est un peu plus fort et les bords sont plus nets.

Et puis, quand vous faites un zoom, c’est juste un objectif très net. Nous n’avons pas l’aberration chromatique dessus. Regardez ces piliers en arrière-plan avec les lumières brillantes :

Si vous regardez le suivant, vous pouvez voir une différence dans cet ancien objectif (le 80 mm). Vous voyez ce halo le long des bords des hautes lumières. Et le contraste est un peu plus élevé :

Ce qui est assez étonnant si vous faites des allers-retours entre les deux, c’est que la couleur générale est à peu près la même. Cette lentille fait son travail, même si ce sont de vieilles lentilles.

Et maintenant, voici un aperçu du 120 mm. J’adore cette photo. Et elle est plus nette. Vous pouvez la voir en arrière-plan et ensuite vous pouvez vraiment la voir dans son œil le plus éloigné si vous zoomez à 100%.

Enfin, nous avons beaucoup parlé de la prise de vue avec les objectifs d’époque, mais nous voulions également examiner les comparaisons qui montrent les résultats que l’on peut obtenir avec le nouvel objectif. Voici donc quelques images que nous regardons avec le nouvel objectif – certaines avec mise au point automatique, d’autres avec mise au point manuelle :

Conclusions

Je pense que c’est une offre incroyable, et les gens qui sont dans la photographie depuis longtemps vont l’acheter. Ils vont l’utiliser sur leurs anciens systèmes avec lesquels ils tournent déjà. Je pense aussi que certains photographes de mariage vont commencer à photographier avec ce système, juste parce que ça a l’air cool.

Je pense que c’est le dos de caméra le plus abordable que nous ayons jamais eu pour le moyen format, et c’est une étape incroyable. Je pense qu’avec cet appareil et le X1D, en tant que photographe en lumière naturelle, vous ne pouvez tout simplement pas battre la gamme dynamique. Il vous donne des ombres ouvertes avec lesquelles vous pouvez travailler et il peut même contenir les hautes lumières. Je pense qu’il vous offre beaucoup d’options.

En revanche, c’est un peu lent et un peu plus délibéré que d’utiliser la caméra où l’on cherche le viseur et où l’on tire au loin.

Donc, en fin de compte, une grande offre de Hasselblad. Je suis tellement excité qu’ils sortent de superbes produits et que le marché y réponde. Je pense que le système 907x est une idée très intéressante et innovante. Je suis heureux qu’ils l’aient fait. Et j’aimerais voir d’autres fabricants de caméras faire des choses intéressantes comme celle-ci.

A propos de l’auteur : Jay P. Morgan est un photographe commercial avec plus de deux décennies d’expérience dans le secteur. Il enseigne la photographie par l’intermédiaire de sa société, L’objectif inclinéqui fonctionne une chaîne YouTube populaire. Cet article a également été publié ici.

Cet article a été rédigé par Jay P. Morgan et traduit par LesAppareilsPhoto.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesAppareilsPhoto.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.