Menu Fermer

Mon expérience avec le trépied de voyage Peak Design

Le trépied de voyage Peak Design. Allons le chercher : c’est 600 dollars pour le modèle en fibre de carbone. C’est beaucoup d’argent. Vous pouvez acheter des trépieds moins chers qui sont objectivement meilleurs pour beaucoup de choses que ce trépied. Le principal argument de vente est qu’il est léger et qu’il se range dans un petit sac, ce qui le rend moins encombrant à utiliser en voyage.

Mon précédent trépied de voyage était un modèle générique de moins de 100 dollars d’Amazon. Fabriqué en aluminium, il était un peu lourd. Il ne se pliait pas assez petit. Et après une décennie d’utilisation, les pieds ont commencé à rouiller et la mousse des jambes à s’écailler. Il y a deux ans, j’ai fait un voyage en Angleterre et j’étais très anxieux à l’idée d’y amener le trépied. J’ai réussi à le faire rentrer dans mon sac de soute, mais il était plus serré contre les côtés de ma valise que je ne l’aurais souhaité. Alors que je faisais mes bagages, j’ai eu l’impression de ne pas pouvoir en faire autant que je l’aurais souhaité, car le trépied prenait beaucoup de place.

Pour être honnête, je me suis comporté comme un bébé. Mais je savais que je voulais quelque chose de plus petit et de plus léger, et quand j’ai comparé la longueur pliée du trépied Peak Design au mien, j’ai vu qu’il était presque plus léger d’une livre et plus court de 10 pouces. Pendant les deux jours qui ont suivi, j’ai agonisé sur le bouton « ajouter au panier », l’ajoutant, le retirant et l’ajoutant à nouveau. Finalement, je suis passé à la caisse. J’étais maintenant propriétaire d’un trépied de 600 dollars.

Qu’est-ce que j’avais fait ? Dès que l’avis d’expédition est apparu dans ma boîte de réception, j’ai commencé à traquer le numéro de suivi avec impatience. Lorsqu’il est arrivé, je n’ai pas perdu de temps pour le déballer et le sortir pour un tournage. C’est alors qu’un peu de déception s’est glissée dans le design.

Ma plus grande plainte est la tête. Je comprends qu’ils aient essayé d’en faire une compacte sans trop de protubérances, et c’est une idée très intelligente. En soulevant la colonne centrale, on fait sortir la tête du ballon d’entre les jambes et on lui permet de bouger librement. Régler la hauteur de la colonne centrale, c’est comme régler l’heure sur une vieille montre : vous tirez le bouton de 7/8 de pouce et vous tournez. Les bords sont rainurés pour permettre une certaine friction.

Mais quand j’ai tourné le bouton pour verrouiller la colonne, je n’ai jamais été très sûr qu’elle serait assez serrée. Je ne peux pas imaginer qu’il sera facile à ajuster avec des mains gantées.

En élevant un peu le poteau central, vous pouvez ajuster l’angle de la tête de la balle, ce que vous faites en faisant tourner une roue sur sa surface horizontale pour la desserrer et la serrer. Tout comme la colonne centrale, j’ai constaté que ce n’était pas le plus facile de la verrouiller solidement. À plusieurs reprises, j’ai remarqué que mon appareil photo (un Fuji XT-2 avec l’objectif du kit 18-55) glissait lentement vers le bas pendant que je composais mon plan. C’est ma faute si je ne serre pas assez la tête de la boule, mais le processus me semble beaucoup plus difficile qu’il ne devrait l’être puisqu’il n’y a qu’un pouce de jeu entre le bas de l’appareil et la bague de tension.

Je pense que ce qui faciliterait un peu l’utilisation serait une protubérance en plastique sur la roue de la colonne centrale et le tendeur de tête de balle pour vous permettre d’avoir un levier supplémentaire pour vous assurer qu’ils sont tous deux bien verrouillés.

Le mécanisme de verrouillage pour la libération rapide est bon. Honnêtement, je l’aime mieux que la façon dont je devais monter mon appareil photo sur mon précédent trépied. Il est intéressant de noter que le type de saillie que j’aimerais voir sur les autres réglages du trépied se trouve sur la roue utilisée pour verrouiller le boîtier de l’appareil photo à la tête.

Les jambes sont belles. Genre vraiment, vraiment, vraiment, bien. Ce que je préfère, c’est que je peux facilement verrouiller et déverrouiller toutes les jambes en même temps d’une seule main, ce qui facilite l’installation du trépied. Je sais que certaines personnes n’aiment vraiment pas que le trépied ait cinq segments de jambes, mais cela ne me dérange pas. Quand tout est enfin bien verrouillé, j’ai trouvé le trépied extrêmement stable.

Je ne voudrais pas en dépendre dans des vents de 20 MPH au sommet d’un glacier, mais je ne vois pas non plus d’autre trépied de voyage.

Pour moi, le plus grand avantage du trépied est que non seulement il s’effondre petit, mais qu’il n’a pas une énorme circonférence. Ce trépied s’adapte à mes bagages enregistrés ou à un sac à dos et laisse beaucoup de place pour les autres affaires que je dois apporter. J’ai beaucoup plus de chances de l’emporter avec moi quand je sors. Outre la commodité de l’emporter, je pense que le fait de payer 600 dollars sera également un facteur de motivation important.

Peak Design vend une plaque d’adaptation qui vous permettra de remplacer la rotule par une autre, mais ajouter quelques centimètres de hauteur semble aller à l’encontre de l’objectif d’un trépied aussi compact au départ. Il faut espérer que la conception de l’adaptateur permettra d’enlever et de remettre la tête rapidement en place pour qu’elle reste compacte.

Ce trépied ne sera pas pour tout le monde. Vous pouvez obtenir des trépieds plus robustes pour moins cher. Vous pouvez obtenir des trépieds qui se replient tout aussi petits pour moins cher. Vous pouvez obtenir des trépieds plus légers pour moins d’argent. D’après ce que j’ai vu, aucun trépied ne possède toutes les qualités de celui de Peak Design.

Est-ce que je l’achèterais à nouveau ? Probablement pas. Je pense que l’ergonomie de la tête sphérique est médiocre par rapport à ce que j’attends d’un trépied haut de gamme de 600 dollars.

A propos de l’auteur : Ben Ruset est un photographe paysagiste basé dans le New Jersey. Vous pouvez trouver plus d’informations sur son travail sur son site web.

Cet article a été rédigé par Ben Ruset et traduit par LesAppareilsPhoto.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesAppareilsPhoto.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.