Menu Fermer

Tablette à stylo contre écran à stylo : Qu’est-ce qui est le mieux pour l’édition de photos ?

Quand vient le temps de monter leur jeu de retouche photo, la plupart des photographes se tournent vers une tablette à stylet comme celle de la série Intuos Pro de Wacom&rsquo. Mais qu’en est-il des tablettes à stylet ? Wacom, XP-Pen et Huion proposent tous des écrans qui vous permettent de dessiner et de retoucher directement sur l’écran sans sacrifier aucune des fonctionnalités que vous offre une tablette. Ils sont généralement utilisés par les artistes, mais nous voulions savoir s’ils valaient la peine d’être utilisés pour l’édition de photos.

Au début de ce mois, nous avons partagé une comparaison rapide de trois tablettes de retouche photo populaires, en faisant appel à la Wacom Intuos Pro contre des alternatives abordables de XP-Pen et Huion. Mais beaucoup de professionnels de la création préfèrent utiliser un écran à stylet, travaillant directement sur l’écran au lieu de fixer leur ordinateur tout en dessinant sur une tablette qu’ils’ne regardent même pas.

La vérité est qu’il y a des avantages et des inconvénients aux deux options, et après trois semaines à alterner entre les tablettes que nous avons testées le mois dernier, un écran à stylet de 16 pouces, et un écran à stylet de 24 pouces, nous avons voulu partager nos réflexions et expliquer pourquoi vous pourriez finalement vouloir vous en tenir à une tablette à stylet&hellip ;

Divulgation complète : Wacom et XP-Pen nous ont tous deux fourni des unités d’examen, sachant qu’elles seraient utilisées pour cet article et d’autres examens et comparaisons connexes. Ni l’un ni l’autre n’a eu/n’a de contribution sur le contenu qui suit, mais nous apprécions leur coopération.

Tablette à stylo contre présentoir à stylo &ndash ; Les avantages et les inconvénients

Depuis des années, la tablette à stylo jouit d’un monopole dans le monde du montage photo. En partie parce qu’elles sont (généralement) moins chères et en partie parce que les tablettes à stylet sont principalement commercialisées auprès des artistes numériques, la plupart des photographes achètent simplement une tablette de retouche photo sans envisager l’alternative. Mais avec la montée en puissance des écrans à prix abordables de XP-Pen et Huion, et la sortie de la tablette de retouche Wacom’s écrans Cintiq d’entrée de gammeL’écart de prix s’est réduit, voire, dans certains cas, a complètement disparu.

Comme le commentaire le plus voté Notre comparaison des tablettes à stylet a fait ressortir avec justesse : “Pour ce que vous’diez dépenser pour un [Wacom Intuos Pro Medium], vous pourriez déjà obtenir une tablette avec écran chez les concurrents chinois.&rdquo ;

Depuis un mois, nous’avons deux stylos à disposition pour les tâches quotidiennes de retouche photo : un Wacom Cintiq Pro 16et une XP-Pen Artist 24 Pro (examen complet à venir). Nous n’allons pas nous plonger ici dans les différences entre ces modèles spécifiques ; nous voulons plutôt évoquer les avantages et les inconvénients de l’utilisation d’un écran à stylet au lieu d’une tablette à stylet pour vos besoins de retouche photo.

Nous’allons commencer par les points positifs.

Il n’est pas surprenant qu’il soit beaucoup plus facile de s’habituer à utiliser un écran à stylet qu’une tablette à stylet, car vous interagissez en fait directement avec votre image. Il ne faut pas beaucoup de temps pour s’habituer à utiliser une tablette, mais il est agréable d’avoir un retour immédiat sur l’utilisation de l’écran devant soi comme toile.

L’installation est également plus facile—ou, selon notre expérience—avec moins de pilotes à installer et une installation à câble unique assez transparente si vous avez accès à un port USB-C adéquat. Enfin, vous bénéficiez également de quelques bonus, comme un emplacement pour carte SD (Wacom Cintiq Pro) ou un hub USB intégré (XP-Pen Artist 24 Pro) qui fonctionne comme un passe-câble. En théorie, vous pourriez utiliser un grand écran à stylet comme moniteur principal&hellip ; mais vous devriez probablement’t.

Ce qui nous amène aux inconvénients.

Les inconvénients les plus évidents sont simplement la taille et le coût. Si vous souhaitez disposer d’une des plus belles options disponibles avec une résolution et une précision des couleurs raisonnables, vous’allez payer plus cher que pour une tablette&hellip ; et vous’allez devoir l’utiliser à votre bureau. Une tablette à stylet peut se glisser dans votre sac à dos et vous accompagner sans problème, et certaines se connectent sans fil pour que vous n’ayez même pas besoin d’apporter un câble. Pas de chance avec un écran à stylet.

Mais le plus gros problème, c’est qu’il faut dépenser beaucoup d’argent avant de pouvoir en obtenir un qui pourrait théoriquement concurrencer votre moniteur principal.

Les options abordables sont généralement une résolution 1080p ou QHD, et non 4K, et leur précision des couleurs n’atteint qu’environ 90 à 92 % du RVB Adobe au mieux&hellip ; tout cela à une luminosité maximale de seulement 200 à 250 nits. Même les plus beaux écrans à stylet de 4K qui se rapprochent des 100% de RVB d’Adobe sont assez faibles par rapport aux normes d’affichage modernes, et ils coûtent beaucoup plus cher que même la tablette à stylo la plus chère et un très beau moniteur de montage photo réunis.

Don’t nous tromper, l’utilisation d’un écran à stylet est une expérience de montage vraiment agréable. Beaucoup plus agréable, à notre avis, que l’utilisation d’une tablette à stylet, car vous obtenez un retour d’information immédiat. Si vous calibrez correctement l’écran pour éviter la parallaxe et que vous configurez correctement vos touches express, vous pouvez oublier que vous’rez même branché à un ordinateur séparé parce que vous n’avez même pas besoin de toucher votre clavier.

Mais si vous’allez opter pour une exposition, vous devez envisager des compromis.

Qu’en est-il de l’iPad ?

Maintenant qu’Apple a ajouté “Sidecar&rdquo ; à l’iPadOS et au MacOS, quelqu’un ne manquera pas de se demander : qu’en est-il de l’utilisation de mon iPad et de mon Apple Pencil ? Si l’on ignore le fait que vous’êtes limité à l’utilisation d’un Mac si vous choisissez cette option, c’est en fait une excellente question&hellip ; après tout, vous pouvez obtenir un iPad standard de 32 Go pour moins que l’un ou l’autre des écrans que nous avons testés.

Nous avons raccordé un iPad Pro de deuxième génération et un Apple Pencil de première génération à un MacBook Pro de 13 pouces et nous l’avons soumis à quelques modifications rapides pour faire bonne mesure.

L’expérience a été étonnamment fluide et réactive pour une installation d’écran sans fil, mais il y a quelques raisons majeures pour lesquelles une tablette à stylet ou un écran dédié est tout simplement supérieur.

Tout d’abord, notre MacBook Pro 13 pouces entièrement chargé a fait tourner les ventilateurs à plein régime pendant que nous utilisions le Sidecar avec Lightroom Classic ou Photoshop. Pousser autant de pixels sans fil semble vraiment fatiguer les graphiques intégrés. Mais ce n’est qu’un léger désagrément ;

Le problème principal est l’écran de l’iPad, qui n’est pas adapté pour être utilisé comme écran secondaire de montage photo. Toutes les tailles d’iPad sont plus petites que la plupart des écrans à stylet du marché, et le rapport d’aspect ~12:9 (12,9:9 si vous utilisez un iPad Pro) est mal adapté aux applications d’édition de photos de bureau en raison des grosses barres latérales qu’elles utilisent toutes. Le format 16:9 de la plupart des écrans à stylet et des tablettes à stylet est bien plus adapté à cette tâche, car il vous donne suffisamment de place pour votre panneau de calques Photoshop ou vos curseurs Lightroom sans avoir à comprimer vos photos dans une partie trop petite de l’écran.

Enfin, encore une petite gêne. L’utilisation du Crayon Pomme supprime en quelque sorte l’aperçu de la souris, donc lorsque vous faites quelque chose comme changer la taille du pinceau, il n’y a pas d’aperçu tant que vous ne touchez pas l’écran et que vous n’utilisez pas le pinceau. S’il y a un moyen de le faire revenir, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires car cela devient vraiment ennuyeux.

En bref : si vous souhaitez faire des modifications sur un iPad, nous vous recommandons d’utiliser les applications Photoshop ou Affinity Photo spécialement conçues pour l’iPad. L’interface est tout simplement meilleure et vous permet de profiter pleinement de ce que l’iPad a à offrir, au lieu d’essayer de le faire agir comme un second écran pour lequel il n’a jamais été conçu.

Verdict et dernières réflexions

Nous allons être francs avec vous : ce n’est pas une situation de choix pour Sophie. Bien que toute décision concernant le matériel soit en fin de compte une question de besoins et de préférences personnelles, après un mois d’utilisation des deux options, nous recommandons à la plupart des photographes de s’en tenir à une tablette à stylo.

C’est une question de priorités. Utilisés ensemble, un écran aux couleurs extrêmement précises et une tablette à stylet—même un très bon marché—peut véritablement révolutionner votre flux de travail de retouche photo. L’échange de cette tablette à stylet contre un écran à stylet, en revanche, n’est qu’une “il est agréable de l’avoir”mise à niveau qui comporte certains compromis : elle prend beaucoup de place sur votre bureau, elle est beaucoup moins portable (si elle est portable du tout), et elle vous coûtera plus cher si vous voulez obtenir quelque chose de précis en couleur, en haute résolution, ou les deux.

Si vous pouvez vous permettre d’acheter les deux, il est tout à fait pratique d’avoir un écran à stylet dédié comme deuxième moniteur pour les séances de retouches. L’expérience de montage en elle-même est supérieure lorsque vous allez droit au but. Mais si vous devez choisir l’un ou l’autre, nous vous recommandons d’opter pour une belle tablette à stylet, ou d’en acheter une bon marché et d’utiliser l’argent supplémentaire pour mettre votre moniteur à niveau.

Cet article a été rédigé par <a href="https://petapixel.com/author/dlcade/">DL Cade</a&gt ; et traduit par LesAppareilsPhoto.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesAppareilsPhoto.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.