Menu Fermer

Le gouvernement chinois se prononce en faveur d’Alpa dans l’affaire des caméras de contrefaçon

Le fabricant suisse d’appareils photo Alpa a gagné un procès devant les tribunaux chinois contre une entreprise qui fabriquait et distribuait des appareils photo et des accessoires copiés sur ses propres modèles. La marque chinoise GuoZh a été condamnée à payer des dommages et intérêts à Alpa pour son appareil photo FY-2015, qui est une copie directe des modèles de la série A12 d’Alpa&rsquo. La société avait copié l’appareil photo, les dos et les accessoires et les vendait sous son propre nom, et avait même créé des clubs d’appareils photo pour les utilisateurs de ses produits copiés.


Copie de l’appareil photo Alpa et de ses accessoires présentée sur le site de GuoZh

Certains des produits fabriqués par GuoZh portaient la marque Alpa et étaient vendus comme des contrefaçons convaincantes aux utilisateurs d’Alpa, tandis que d’autres portaient la marque GouZh et étaient vendus en Chine à des utilisateurs potentiels d’Alpa à un prix beaucoup plus bas.

À un moment donné, il semblait qu’Alpa n’obtiendrait pas gain de cause, car elle n’avait pas demandé la protection de la loi chinoise sur le droit d’auteur, mais elle a finalement pu faire valoir que les appareils photo d’Alpa relevaient de la loi chinoise sur l’art appliqué, qui stipule que les objets de la vie quotidienne peuvent être considérés comme de l’art.


Les dos de films en rouleaux Mamiya authentiques (à gauche) et faux (à droite)

Selon un article sur l’affaire de Journal suisse NZZ Le propriétaire de GuoZh, Guo Zhonggen, s’est montré nonchalant lors de l’audience finale et a tenté de donner l’impression qu’il était propriétaire de la propriété intellectuelle, ce qui a contribué à pousser le juge à se prononcer contre lui. Au terme de la dernière des trois audiences, il a été condamné à payer ‘des dommages et intérêts à six chiffres’et à s’excuser sur son site web, ainsi qu’à cesser de produire des appareils photo Alpa et des copies de ceux-ci. Au moment où nous écrivons ces lignes, le GouZh prévoit de faire appel et continue à faire de la publicité pour ses produits sur son site web.

Andre OIdani, responsable des produits à Alpa, aurait déclaré : « C’est un bon sentiment que vous n’êtes pas impuissant dans le système géant de la Chine après tout », selon la NZZ.

Cette affaire donnera un peu d’espoir aux autres fabricants de photographies qui ont le sentiment que leurs produits sont copiés et vendus à bas prix par des sociétés chinoises. Le rapport de la NZZ indique que les tribunaux chinois s’intéressent de plus en plus aux revendications de droits d’auteur à mesure que les propres produits de la Chine s’améliorent et deviennent eux-mêmes sujets à des copies. Le journaliste Matthias Kamp affirme également que les juges ont désormais une meilleure formation et sont mieux payés, mais aucun des juges n’est indépendant, car un comité du parti communiste peut toujours intervenir pour avoir le dernier mot dans tous les cas.

Pour plus d’informations sur les caméras Alpa, voir le site Site de l’Alpa.

Cet article a été rédigé par et traduit par LesAppareilsPhoto.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesAppareilsPhoto.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.