Menu Fermer

Pratique avec le nouveau Fujifilm X100V

Pratique avec le nouveau Fujifilm X100V

Fujifilm vient de mettre à jour l'une de ses gammes de produits les plus importantes – et les plus appréciées – avec le X100V.

C'est 'V' prononcé 'vee', mais évidemment aussi 'V' comme dans 'Fifth' (qu'est-ce que les Romains ont fait pour nous?). Le X100V est, bien sûr, le cinquième de la gamme X100, et au mérite de Fujifilm, il ressemble toujours beaucoup (et fonctionne beaucoup) au quatrième (F), qui à son tour ressemblait beaucoup au X100 d'origine, publié en 2011 après une annonce fin 2010.

Comme vous vous en doutez, après près d'une décennie de développement, certaines choses ont changé. Le X100V est un appareil photo plus rapide et plus performant que son ancêtre d'origine, même si Fujifilm ne s'est pas trop mêlé de la recette de base qui a fait le succès de la série X100.

Cliquez sur cet article pour regarder de plus près le nouveau Fujifilm X100V.

Nouveau capteur et processeur

Bien que l'augmentation des mégapixels soit modeste, le passage de la dernière puce 24MP de Fujifilm au nouveau capteur 26MP «  X-Trans CMOS 4 '' utilisé dans les X-T3 / 30 et X-Pro 3 devrait signifier une légère augmentation de la résolution et amélioration de la qualité d'image, en particulier dans les JPEG pris à des ISO plus élevés.

Cela signifie également que les données peuvent être lues plus rapidement, au rythme de trois images supplémentaires par seconde de prise de vue en continu. Le X100F n'était pas en reste, dépassant à 8 fps, mais le X100V offre 11fps avec l'obturateur mécanique; le passage à l'obturateur électronique vous permet d'obtenir 20 ips avec le capteur complet et 30 ips avec un recadrage 1,25x. Ce ne sont pas nécessairement des paramètres que nous pensons que de nombreux utilisateurs du X100V s'activeront souvent, mais il est bon de savoir qu'ils sont là.

Nouveau système de mise au point automatique

Plus utile est un système de mise au point automatique révisé qui, selon les termes de Fujifilm, offre des performances «considérablement améliorées» par rapport aux générations précédentes d'appareils photo de la série X100. Bien que nous ne l'ayons pas encore testé en profondeur, il semble y avoir une différence de vitesse et de réactivité de l'autofocus par rapport au X100F, qui était lui-même une amélioration majeure par rapport aux modèles précédents. Fujifilm affirme que le nouveau système AF fonctionne jusqu'à

La différence est plus visible en mode de détection du visage / des yeux et en suivi continu. Bien que le X100V ne soit pas un appareil photo de sport (malgré sa fréquence d'images la plus élevée), il est agréable d'avoir un mode AF-C véritablement utilisable pour un portrait sincère à grandes ouvertures. Comme avec le X100F, le point de mise au point automatique actif peut être positionné automatiquement ou manuellement à l'aide du joystick AF arrière dédié.

Objectif neuf

Bien que l'objectif F2 de 23 mm du X100V à huit éléments puisse ressembler beaucoup à celui de ses prédécesseurs, il possède un élément asphérique supplémentaire au milieu de la conception, ce qui, selon Fujifilm, devrait lui donner une meilleure résolution des bords et de meilleures performances en gros plan. L'objectif précédent a été conçu pour le 12MP du X100 d'origine, et même sur cet appareil photo, il n'était pas très beau dans la gamme des gros plans. Avec la résolution toujours croissante de la série X100, Fujifilm avait vraiment besoin de mettre à jour son objectif, et notre prise de vue initiale suggère que l'entreprise a réussi. Nous ferons des tests détaillés côte à côte dès que possible.

Le X100V a le même anneau de filtre / convertisseur fileté que tous les appareils photo de la série X100 précédents, ce qui signifie qu'il est compatible avec les mêmes convertisseurs large et télé que Fujifilm vend depuis près d'une décennie. Les versions plus récentes (WCL-X100 II et TCL-X100 II) ont des contacts électriques qui indiquent à la caméra qu'un convertisseur est connecté, mais les convertisseurs plus anciens (non II) se montent très bien et sont optiquement identiques.

LCD arrière inclinable et tactile

Controverse! Nous savons pertinemment que Fujifilm agonise sur celui-ci. Devraient-ils écouter ces fidèles propriétaires de la série X100 qui voulaient vraiment un écran inclinable et / ou tactile, ou devraient-ils tenir ferme et honorer les puristes qui ne voulaient pas de complexité supplémentaire et voulaient garder la caméra belle et mince?

Finalement, l'entreprise a essayé de tout faire et a largement réussi. Le X100V est légèrement plus épais que le X100F, mais ce n'est pas le cas, à moins que vous ne teniez les deux en main, et même alors, c'est subtil. Mais la place a été faite pour un LCD inclinable et tactile approprié. Si vous n'avez pas besoin de l'inclinaison, c'est bien: le panneau LCD inhabituellement mince (4,4 mm) est aligné à l'arrière de l'appareil photo dans sa position «  normale ''.

En termes de résolution, l'écran LCD 3 "a été mis à niveau, passant de 1,04 million de points du X100F à 1,62 million. C'est une augmentation de résolution de 25% dans chaque dimension, et les images et les menus semblent légèrement plus nets.

Encore trop de cadrans, mais moins de boutons personnalisés

Je l'ai déjà dit et je le répète: le X100F était un appareil photo avec trop de cadrans. Un cadran d'ouverture, un cadran de vitesse d'obturation, un cadran de compensation d'exposition et un cadran ISO sur le dessus, un cadran de commande push-in à l'avant, un autre à l'arrière et un cadran de commande autour de l'objectif. C'est sept cadrans. Sept cadrans, c'est trop de cadrans. Droite?

Eh bien, je représente clairement l'opinion minoritaire sur cette question, car le X100V a toujours sept cadrans. Ce qu'il n'a plus, par rapport au X100F, c'est sept boutons personnalisables. Le X100V renonce à tous les boutons personnalisés, sauf deux (en laissant celui situé au centre du commutateur de mode du viseur à l'avant de l'appareil photo et celui à droite du déclencheur en haut), mais six points de contrôle supplémentaires peuvent toujours être personnalisé. Des fonctions peuvent également être attribuées aux balayages haut / bas / gauche / droite de l'écran LCD tactile, mais toujours trop de cadrans.

Pas de contrôleur à 4 voies

Maintenant que vous pouvez attribuer des actions aux mouvements de balayage, placer le collimateur autofocus au toucher et faire défiler les images capturées par balayage, Fujifilm pensait clairement que l'ancien contrôleur à 4 directions à l'arrière du X100F n'était plus nécessaire. En conséquence, l'arrière du X100V est maintenant plus propre et moins encombré que son prédécesseur, mais nous voulons établir si la perte du contrôleur nous dérange, car nous utiliserons davantage l'appareil photo au cours des prochaines semaines.

Un changement plus petit, mais potentiellement significatif, est que le bouton «  Q '' sur le bord droit du X100V est maintenant presque affleurant à l'arrière de la caméra, plutôt que d'être relevé. Cela rend plus difficile d'appuyer accidentellement, mais aussi potentiellement plus difficile d'appuyer délibérément: en particulier lorsque vous portez des gants. Les réarrangements à l'arrière de l'appareil photo ont permis aux concepteurs de Fujifilm d'ajouter une arête subtile le long de son bord droit, qui sert de poignée de pouce modeste.

Cadran ISO repensé

C'est une autre petite chose, mais alors que dans le X100F, la bague du cadran ISO était à ressort, il fallait donc la relever et la maintenir pour que le cadran ISO puisse tourner. Sur le X100V, l'anneau apparaît et doit être poussé à nouveau pour revenir au contrôle de la vitesse d'obturation. Il obtient également des détentes de clic subtiles lorsque vous sélectionnez votre paramètre ISO, ce qui signifie que vous avez un retour tactile si vous manipulez le cadran avec l'appareil photo à l'œil.

Mieux? Pire? Faites le nous savoir dans les commentaires. (Nous pensons que c'est mieux.)

Viseur optique repensé et EVF OLED

Une autre caractéristique qui, selon Fujifilm, a été "considérablement" améliorée, le viseur optique du X100V est pratiquement la même que celle utilisée dans le X-Pro 3. Le grossissement est essentiellement le même (~ 0,52x) et il y a le même petit "onglet" EVF option pour une vue plus détaillée de ce qui est exactement sous votre point de focalisation.

D'un point de vue pratique, la plus grande différence est la manière dont Fujifilm a traité la question de la parallaxe. Dans le X100F, en mode OVF, vous verrez deux réticules AF centraux, un solide, représentant où le collimateur AF sélectionné tombera à l'infini, et un avec des bords cassés, en bas à droite, ce qui indique où ce collecteur tombera au minimum concentrer. Lorsque l'AF est acquis, vous verrez une troisième case, en vert, apparaître sur une ligne quelque part entre ces deux points (en fonction de la distance de votre sujet).

Dans le X100V, Fujifilm a simplifié cette indication et le réticule infini est remplacé par l'indicateur de collimateur AF «actif» dès que la mise au point automatique est déclenchée. En tant que tel, si votre sujet est plus proche que l'infini, il changera de position (sur une piste vers le bas et vers la droite) une fois la mise au point acquise. Comme dans le X100F, les lignes principales du cadre se déplaceront également pour indiquer un cadrage précis. des choses. Il faudra un certain temps pour s'y habituer, de toute façon.

L'EVF a également été mis à niveau, vers un OLED de 3,69 m de points pouvant afficher jusqu'à 100 images par seconde. La différence entre l'expérience EVF X100F et X100V est assez subtile, mais le panneau est plus réactif et offre un rapport de contraste beaucoup plus élevé, ce qui est perceptible dans certaines situations de prise de vue.

Vidéo 4K / 30p

Avec le X100F, Fujifilm a transformé la gamme X100 en une option à moitié convaincante pour les vidéastes, et avec le X100V, la société a terminé l'autre moitié. Offrant une vidéo 4K jusqu'à 30p, avec une sortie 10 bits 4: 2: 2 via HDMI et le profil de film cinématographique «  Eterna '', le X100V est une caméra vidéo beaucoup plus performante que la plupart des acheteurs n'en auront jamais besoin.

Construction de carrosserie raffinée et étanchéité aux intempéries

Le X100V est un appareil photo bien construit, avec des plaques supérieure et inférieure fraisées à partir de pièces d'aluminium simples. Il n'était pas rare d'entendre des plaintes de propriétaires de la série X100 selon lesquelles, avec le temps, de la poussière pénétrerait dans les viseurs de leurs caméras et parfois même sur le capteur. Le X100V offre une meilleure étanchéité, au point qu'avec un filtre fixé à l'objectif à l'aide de la bague d'adaptation AR-X100 en option, Fujifilm est confiant de l'appeler «  étanche aux intempéries ''.

Vous devrez cependant ajouter ce filtre. Dès sa sortie de l'emballage, le X100V peut être vulnérable aux incursions de poussière et d'eau, au moins sur les bords de l'objectif.

On nous dit que la principale raison pour laquelle Fujifilm a choisi de ne pas inclure d'adaptateur de filtre dans la boîte (au-dessus du coût) est que, puisqu'il s'agit du cinquième modèle de la gamme X100, la société s'attend à ce qu'il soit acheté par de nombreux photographes. mise à niveau des modèles précédents. En tant que tel, un grand nombre de ces personnes seront probablement déjà propriétaires de l'adaptateur.

Batterie et carte mémoire

Le X100V dispose de la même batterie NP-W126S que le X100V, et il est bon pour jusqu'à 420 photos en utilisant le viseur optique et 350 en utilisant l'EVF (par CIPA). La batterie est accessible via une porte sur la base de la caméra et partage l'espace avec une seule fente pour carte SD, qui prend en charge les médias UHS-I (mais pas UHS-II).

USB 3.2 Gen1 (anciennement USB 3.0)

Si vous êtes inquiet de la durée de vie de la batterie lors de vos déplacements, le X100V propose une interface USB C qui prend en charge le chargement dans l'appareil photo. Il s'agit d'une interface USB 3.2 Gen 1 (anciennement connue sous le nom d'USB 3.1 Gen 1 et avant celle d'USB 3.0). L'interface remplit en fait un triple devoir: chargement, transfert de données et surveillance audio à l'aide d'un casque. Il se trouve à côté d'un port HDMI et d'une prise microphone / télécommande de 2,5 mm.

Voilà donc le Fujifilm X100V, qui arrivera bientôt chez un détaillant près de chez vous pour 1399 $ (une prime de 100 $ par rapport aux anciennes versions). Qu'est-ce que vous en faites? Faites le nous savoir.